La France ne doit pas s’ingérer dans le programme balistique iranien, a déclaré samedi Ali Akbar Velayati, principal conseiller de l’ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution.

Emmanuel Macron avait invité la veille Téhéran à adopter une position « moins agressive » au Proche-Orient et à clarifier sa stratégie balistique qui lui semble « non maîtrisée ».

« Il n’est pas dans l’intérêt de M. Macron ni de la France de s’ingérer dans les affaires de la République islamique, ce à quoi nous sommes très sensibles », a déclaré Ali Akbar Velayati, cité par la presse publique. « Sur les questions de défense et du programme balistique, nous ne demandons la permission à personne (…) En quoi cela regarde Macron? Qui est-il pour s’ingérer dans ces affaires? » a déclaré Ali Akbar Velayati.

Etiquette: ; ;