Un Tunisien de 35 ans a provoqué des policiers devant la Grande mosquée de Paris ce samedi, criant « Allah Akbar ». Le caractère terroriste n’est pas retenu à ce stade.

Il était muni d’une mallette et exhibait un couteau. Un individu a été interpellé ce samedi matin devant la Grande mosquée de Paris, indique à Paris une source policière, confirmant une information du Point.

« Il a provoqué les policiers qui se trouvaient sur place », explique notre source, ajoutant qu’il a crié « Allah Akbar » au moment des faits. Pour autant, l’homme, un Tunisien âgé de 35 ans, ne semble pas « jouir de toutes ses facultés mentales ».

« Flou » autour du « déroulé exact des faits »

L’homme jugé comme « dangereux » par la maire du 5e arrondissement de Paris a été placé en garde à vue pour tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique. La connotation terroriste est donc écartée à ce stade.

Les policiers de la brigade criminelle sont en train de vérifier son profil psychologique et ses motivations. « Le déroulé exact des faits est encore un peu flou », précise à L’Express une source proche de l’enquête.

Etiquette: ;