Ali Akbar Velayati, le haut conseiller du Leader de la Révolution islamique pour la politique étrangère a déclaré que la France ne devrait pas s’ingérer dans le secteur balistique iranien.

Dénonçant la récente prise de position anti-iranienne du président français, le haut conseiller du Leader de la Révolution islamique Ali Akbar Velayati a déclaré que la France et son président Emmanuel Macron feraient mieux ne pas s’immiscer dans les activités balistiques de l’Iran et sa stratégie régionale.

Для плеера требуется установить Flash Player

« Il ne va pas dans l’intérêt de M. Macron et de la France de s’ingérer dans les dossiers trop sensibles pour l’Iran à savoir son programme balistique et sa stratégie régionale car de telles ingérences terniront l’image de la France auprès des Iraniens.

En tant qu’un Iranien qui connaît bien la politique étrangère et l’Histoire de la France, je recommanderais vivement au président français de suivre l’exemple du général Charles de Gaulle qui a essayé, pendant son mandat, de préserver une certaine forme d’indépendance dans ses politiques.

Nous, les Iraniens, nous n’attendons la permission de personne pour développer notre programme défensif. Notre programme balistique ne regarde pas M. Macron. Pourquoi se permet-il alors de s’y ingérer? Il ne devrait pas s’ingérer dans cette affaire s’il souhaite voir les relations Téhéran – Paris aller croissant », a déclaré Ali Akbar Velayati. M. Velayati qui est aussi membre du Conseil de discernement du bien de l’Ordre islamique, a souligné qu’aucun pays indépendant ne mettrait aux enchères ses intérêts nationaux.

Etiquette: ; ;