À la tête de l’Allemagne depuis plus de 12 ans, l’inamovible chancelière Angela Merkel se voit sérieusement menacée par l’échec, dimanche, des négociations menées pour former un gouvernement de coalition.

 

Vit-on la fin de la carrière de la chancelière Angela Merkel, 63 ans, dont 12 au pouvoir ? Elle qui paraissait indéboulonnable à la tête de l’Allemagne risque désormais une sortie sans gloire.

Для плеера требуется установить Flash Player

Avec l’échec dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 novembre des pourparlers entre son camp conservateur, les libéraux du FDP et les Verts pour former un gouvernement de coalition, des élections anticipées paraissent désormais probables. Et ce, même si le président de la République, Frank-Walter Steinmeier, qui a désormais la main en vertu de la Loi fondamentale allemande de 1949, a appelé dans la journée tous les partis politiques à prendre leurs responsabilités pour former un gouvernement afin d’éviter un scrutin anticipé.

Malgré sa victoire en demi-teinte aux législatives du 24 septembre, la percée historique de l’extrême-droite (AfD) et désormais son incapacité à former un cabinet, Angela Merkel refuse toute idée de démission ou de mise en retrait. Elle a même affirmé lundi qu’elle était prête à être de nouveau candidate.

Etiquette: