Aujourd’hui, la Hesse, la Basse-Saxe, la Rhénanie du Nord-Westphalie et la Saxe ont vu se déployer des raids anti-terroristes, a rapporté l’édition allemande de Die Welt.

Tôt le matin, huit appartements ont été inspectés dans ces terres fédérales. Alors que l’on sait que six Syriens sont détenus à l’âge de 20 et 28 ans.

Selon « Die Welt », ils sont soupçonnés d’être adhérants du groupe terroriste « État islamique ». Les téléphones portables, les ordinateurs portables et les documents des détenus ont été retirés.
La police a trouvé les suspects « sur la pointe » d’autres réfugiés. Il s’est avéré que les Syriens détenus avaient déménagé plus tôt en Allemagne sous de faux papiers en tant que réfugiés de la guerre civile.

Etiquette: ;