Deux mois après que Moscou et Ankara ont signé début septembre le contrat portant sur des systèmes russes de missiles sol-air S-400 Triumph, la Turquie révèle les délais des premières livraisons.

Le ministre turc de la Défense, Nurettin Janikli, a annoncé la date du lancement de la livraison des systèmes russes de missiles sol-air S-400 Triumph à la Turquie, rapporte la chaîne A Haber.

Nurettin Janikli a précisé qu’Ankara achètera pour l’instant deux systèmes russes de missiles sol-air S-400 Triumph.

Auparavant, Ismail Demir, Sous-secrétaire à l’industrie de la défense turque, a annoncé que la livraison du système de défense et antimissile mobile russe S-400 Triumph à la Turquie devrait commencer d’ici à deux ans.

La livraison des S-400 à la Turquie a été évoquée pour la première fois pendant l’entretien qu’ont eu Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan le 10 octobre 2016 à Istanbul.

Fin juillet, le porte-parole du président turc Ibrahim Kalin a annoncé que les parties étaient pratiquement parvenues à un accord. En août, le directeur général de Rosoboronexport, Alexandre Mikheev, a déclaré que la signature du contrat était proche. Elle a été annoncée le 12 septembre et le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’Ankara avait effectué le premier versement.

Le système S-400 Triumph, à ce jour unique au monde, est destiné à abattre des cibles aériennes, y compris des avions et des missiles. Un contrat pour la fourniture de ce système a également été signé avec la Chine. Fin août, le Service fédéral pour la coopération militaro-technique a annoncé avoir reçu près de dix requêtes pour les S-400.