Mercredi 22 novembre, un avion de transport appartenant à la 7e flotte américaine s’est écrasé à 500 milles nautiques de l’île Okinawa.

11 personnes, du courrier et du fret se trouvaient à son bord, rapporte le porte-parole de la marine américaine. Une enquête sur l’accident est en cours, aucune victime n’a encore été rapportée. Selon le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Le crash a eu lieu en mer des Philippines. L’appareil était un avion de transport tactique à moyen rayon d’action C-2 A qui effectuait un vol de routine pour acheminer du personnel, du courrier et du fret depuis la base d’infanterie de marine américaine d’Iwakuni vers le porte-avion USS Ronald Reagan. Toutes les forces du porte-avions ont participé au sauvetage. Comme l’a rapporté l’agence de presse Interfax, une heure après l’accident 8 des 11 personnes à bord avaient été retrouvées, et les recherches des autres se sont poursuivies. Étrangement les représentants de la flotte affirment que l’accident s’est produit à «500 milles nautiques au sud-ouest d’Okinawa», alors que les représentants du Pentagone parlent de «90 milles nautiques au nord-est d’Okinawa».

C’est un véritable «karma noir» qui poursuit cette année la 7e flotte de la marine US : d’abord le croiseur USS Antietam s’est échoué, puis le croiseur USS Lake Champlain a été endommagé suite à une collision avec un navire de pêche sud-coréen, sans oublier les destroyers USS Fitzgerald et USS John S. McCain qui ont percuté des navires civils, subissant de sérieuses pertes de personnel. En août, l’ancien commandant de la 7e flotte vice-amiral Joseph Aucain avait été relevé de ses fonctions et remplacé par le vice-amiral Phillip Sawyer. Mais la malchance ne s’est pas arrêtée là pour cette unité. L’enquête ouverte déterminera les causes du nouvel accident et ses responsables.

Les bases principales de la 7e flotte se trouvent dans les ports japonais d’Yokosuka, de Sasebo et à Guam (port d’Apra). Cette unité se trouve sous le commandement opérationnel de la flotte du Pacifique des USA. Sa zone de responsabilité inclut l’ouest du Pacifique du détroit de Béring à l’Antarctique, l’est de l’océan Arctique et une grande partie de l’océan Indien.

Etiquette: ;