Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a promis de répondre avec une « force brutale » après l’attaque contre une mosquée à Bir al-Abed, un village proche d’Al-Arish.

Au moins 235 personnes sont mortes lors d’une attaque perpétrée par des hommes armés qui ont visé une mosquée dans le nord du Sinaï égyptien, selon la télévision d’État. 125 personnes ont également été blessés au cours de cet attentat qui visait les fidèles pendant la grande prière hebdomadaire. L’attentat n’a pas été revendiqué.

Для плеера требуется установить Flash Player

Après l’attaque, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a promis de répondre avec une « force brutale »: « Les forces armées et la police vengeront nos martyrs et ramèneront la sécurité et la stabilité avec force très prochainement », a-t-il déclaré dans un discours télévisé.

L’attaque la plus meurtrière en Egypte

L’attaque s’est produite à Bir al-Abed, un village proche d’Al-Arish, la capitale de la province du Nord-Sinaï. D’après les autorités, les assaillants ont déclenché une explosion avant d’ouvrir le feu sur les fidèles de la mosquée Al-Rawda, parmi lesquels se trouvaient des conscrits de l’armée.

Cette mosquée est située dans une région où les autorités combattent la branche égyptienne du groupe djihadiste Etat islamique, Wilayet al Sinaï (province du Sinai), qui mène régulièrement des attentats contre la police et l’armée.

Cette attaque est la plus meurtrière jamais perpétrée en Egypte, plus encore que l’attentat contre un avion de tourisme russe en 2015 qui avait fait 224 morts. La présidence a décrété trois jours de deuil national.

Etiquette: ;