Tard le soir, le Ministre serbe des Affaires étrangères Dacic a remarqué que son homologue de Kosovo Behgjet Pacolli agissait « un peu nerveux ».

La raison, a dit Dacic, c’était ce que que tout n’allait pas comme l’avait supposé Pristina.

Plus tôt sur sa page Facebook, Pacolli avait écrit que les déclarations de Dacic à propos de la non-reconnaissance du Kosovo étaient des «efforts chimériques»; que « le monde entier est contre la Serbie »; et enfin à Dacia, il a dit : « Vous êtes si petit, Ivica Dacic. »

« Je suis petit pour détruire la reconnaissance du Kosovo, mais je suis assez grand pour ne pas avoir peur. Je poursuivrai mon travail pour mon pays et mon peuple, pas contre vous », a répondu Dacic.

« Si je suis si petit, et vous êtes grand, Pacolli, pourquoi vous ne parvenez pas à se joindre à l’UNESCO ou Interpol, pourquoi Suriname ou Guinée-Bissau ont retiré leur reconnaissance ? », a conclu le ministre serbe.

Etiquette: ; ; ;