Valery Guérassimov, le chef d’état-major russe, a annoncé jeudi que son pays réduira « de façon significative » ses forces en Syrie d’ici la fin l’année courante, selon des médias locaux.

La chaîne « Russia Today » a rapporté que Guérassimov a indiqué que  » la base aérienne de Hmeimim et le point d’approvisionnement matériel et technique à Tartous (sur la côte méditerranéenne), ainsi que le Centre russe pour la réconciliation nationale seront maintenus ».

« Nous allons examiner la situation … Il est certain la réduction sera significative », a assuré le chef d’état-major russe en réponse à une questions sur le volume de la réduction des forces russes en Syrie.

Plus tôt dans la journée, Guérassimov avait annoncé la réduction des troupes militaire russe en Syrie, sans donner plus de détails quant à la date d’exécution et l’ampleur de la réduction en question.

Il a précisé que cette démarche (la réduction des troupes) s’inscrit dans le cadre des recommandations de la déclaration finale du sommet tripartite de Sotchi organisé mercredi, selon les médias locaux.

Recep Tayyip Erdogan, le Président turc, ses homologues russe et iranien, Vladimir Poutine et Hassan Rohani ont tenu, mercredi, un sommet dans la ville russe de Sotchi sur la Syrie.

La déclaration signée au terme de ce sommet par les trois pays, a appelé à la poursuite de la coordination mutuelle afin de préserver le succès que les trois pays ont enregistrés en terme de désescalade en Syrie.

Le Président russe avait, de son côté, déclaré, que les opérations militaires en Syrie seront bientôt achevées.

Et d’ajouter : « Nous avons entamé une nouvelle phase concernant la solution politique en Syrie ».

Etiquette: ;