En vue d’exercer davantage de pression sur Pyongyang, les États-Unis envisagent de déployer six chasseurs furtifs Raptor en Corée du Sud dans le cadre d’exercices conjoints.

Le Pentagone envisage d’envoyer six chasseurs F-22 Raptor en Corée du Sud pour participer à des exercices militaires conjoints en décembre prochain, en vue d’exercer une pression supplémentaire sur la Corée du Nord.

Six chasseurs F-22 de l’armée de l’air américaine doivent se joindre aux exercices conjoints des forces aériennes sud-coréennes Vigilant Ace du 4 au 8 décembre», ont indiqué des militaires sud-coréens, cités par l’agence Yonhap.

Les avions devront partir vers la péninsule coréenne depuis la base aérienne américaine d’Okinawa(Japon). Plusieurs chasseurs F-35A pourraient également participer aux manœuvres.

La Corée du Sud et les États-Unis exercent des pressions croissantes, à la fois économiques et militaires, sur la Corée du Nord afin de ramener le pays à la table des négociations au sujet de son programme de développement illégal d’armes nucléaires.