Le Sommet de Sotchi en Russie entre les chefs d’états de la Turquie, la Russie et l’Iran mercredi, a fait la une de tous les journaux koweïtiens.

Le journal Al-Qabas (privé) a publié un article intitulé « Le sommet de Sotchi ouvre la voie à un dialogue global syrien », dans lequel il a analysé les résultats du sommet trilatéral et relevé les déclarations des trois présidents lors de la conférence de presse, ainsi que la déclaration finale.

Selon le président turc Recep Tayyip Erdogan : « La Turquie, la Russie et l’Iran ont accepté de mener un processus transparent pour parvenir à une solution politique en Syrie. »

« Le processus de solution dépend de la position du gouvernement et de l’opposition syrienne », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse conjointe avec le président russe Vladimir Poutine et le président iranien Hassan Rohani dans la ville de Sotchi.

Le président turc a également déclaré que la résolution des « différends  » dans la région syrienne d’Afrin serait une étape décisive dans le règlement de la crise syrienne, appelant la communauté internationale à soutenir les mesures prises par les trois pays.

« Grâce aux efforts de la Russie, de l’Iran et de la Turquie, nous avons pu éviter l’effondrement de la Syrie et l’empêcher de tomber entre les mains de terroristes internationaux », a indiqué le journal.

Le journal « Al-Nahar » a titré, pour sa part, « le sommet de Sotchi, une solution à long terme pour la Syrie ».

Dans le même contexte, le journal « Al-Jarida » ( privé) annonce que « le sommet de Sotchi donne un élan à la » solution russe » à la guerre syrienne » et que les trois pays (Turquie, Iran et Russie) sont les plus présents en Syrie.

« Il est important que toutes les parties contribuent à une solution politique acceptable pour le peuple syrien », a déclaré M. Erdogan.

Etiquette: ; ;