Un responsable à la Défense civile « Casques blancs» a été tué par les tirs d’individus inconnus, dans la province d’Idlib (nord de la Syrie).

Le directeur de la Défense civile à Idlib, Mustapha Haj Youssef, a déclaré à Anadolu que « des inconnus ont assassiné le directeur de la formation à la Défense civile (casques blancs), Wael al-Omar ».

Il a souligné qu’al-Omar avait été atteint de deux balles au niveau de la tête et du cœur et que son corps avait été retrouvé à un kilomètre de sa voiture, dans le nord d’Idlib.

Haj Youssef a loué les qualités de son collègue affirmant qu’il était apprécié et tenait à faire profiter tout le monde de son expertise, dans les opérations de secours, à travers les formations qu’il dispensait.

Sept éléments de la Défense civile avait été tués à Idlib, en août dernier, dans une attaque contre leur siège. Certains éléments impliqués dans l’assassinat avaient été arrêtés tandis que les autres sont encore recherchés.

Les équipes de la Défense civile, comptant près de 3 mille membres, avaient été formées au début de l’année 2012. Ces équipes s’étaient associés dans un organisme commun, en mars 2013, au sein duquel 104 centres opèrent actuellement, répartis sur huit provinces syriennes.

Etiquette: ;