La présidentes de la Lituanie, Dalia Grybauskaite, a signé la « loi de Magnitski », qui prévoit l’interdiction d’entrée dans le pays par des étrangers liés au blanchiment d’argent, aux violations des droits de l’homme et à la corruption.

Selon le site Internet du gouvernement lituanien, Grybauskaitė a été guidée par la primauté du droit et le respect des droits de l’homme.

« Ceux qui violent les droits universels de l’homme reconnus et les libertés doivent savoir que dans le monde démocratique, ils ne sont pas souhaitables », a déclaré Grybauskaite.

Plus tôt, les actes juridiques similaires avaient été adoptés aux États-Unis, au Canada et en Estonie.

Etiquette: ; ;