Une ONG a déposé une plainte pour « crimes de guerre » devant la Cour pénale internationale visant les Emirats arabes unis qui soutiennent depuis mars 2015 les forces gouvernementales du Yémen dans leur conflit contre les rebelles houthis, a annoncé aujourd’hui à l’AFP l’avocat de l’association.

La plainte vise « l’utilisation d’armes prohibées », « les attaques indiscriminées contre des populations civiles » et « des actes de torture perpétrés au sein de prisons yéménites » par des mercenaires employés par les Emirats arabes unis, membre de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen, a précisé Joseph Breham, avocat de l’ONG Arab Organization for Human Rights in the United Kingdom, basée à Londres.

Etiquette: