Un politicien suédois a été contraint de démissionner de son parti pour avoir tenu des propos racistes offensant pour les musulmans, selon le réseau d’information Euro News.

« Les musulmans ne sont pas humains à 100% »a déclaré Martin Strid, membre du parti d’extrême-droite des « Suédois démocrates ».Dans un discours prononcé lors d’une conférence nationale de son parti et retransmis par la télévision officielle, Strid a placé les musulmans au « bas de l’échelle de l’humanité ».

« En haut de l’échelle , il y a un être humain à part entière, à 100%, et de l’autre côté il y a les Mohamadis (musulmans) », a-t-il déclaré.

« Tous les musulmans sont quelque part sur cette échelle, et les partisans de Daech sont 100% Mohamadis « , a déclaré l’extrémiste suédois.

Plusieurs dirigeants de parti en Suède ont qualifié les propos de Martrin Strid de «racistes».

Pour sa part, Richard Jomshof, le secrétaire des « Suédois démocrates », a qualifié les propos tenus par Strid de «racistes».De son côté, le président du parti les a qualifiés de « stupides », selon Euro News.Dans une déclaration à l’agence de presse suédoise, Strid a déclaré regretter ses propos, les imputant à la nervosité due au temps de parole accordé à son discours.

Etiquette: ;