La police a effectué mercredi matin une vingtaine de perquisitions à travers le pays dans le cadre d’une enquête sur un trafic d’armes, rapporte la VRT.

Plusieurs personnes auraient acheté sur internet des armes provenant de Slovaquie. Ces armes ne seraient en principe pas opérationnelles, mais peuvent être réactivées très facilement.

Le parquet fédéral a précisé à la VRT qu’il s’agissait de différents types d’armes, comme des armes de guerre ou des armes de poing.

Etiquette: ;