«Administrateur colonial», «paternaliste», «humiliant»: les internautes jugent sévèrement les propos et l’attitude d’Emmanuel Macron lors de son déplacement en Afrique. Ont-ils raison de s’acharner sur le Président de la République?

Emmanuel Macron a tenté de parler sur un pied d’égalité avec les étudiants de l’université de Ouagadougou, au Burkina Faso, où il a prononcé un discours le 28 novembre. Mais les blagues du Président de la République ont été jugées inappropriées par de nombreux internautes.

«Quelque part, vous me parlez comme si j’étais encore une puissance coloniale. Mais moi, je ne veux pas m’occuper de l’électricité dans les universités au Burkina Faso. C’est le travail du président [du Burkina Faso]», s’est exclamé M. Macron, et puis a lancé à son homologue burkinabé: «Du coup, il s’en va… Reste là! Du coup, il est parti réparer la climatisation…».

 

Etiquette: