Le chef d’Etat français Emmanuel Macron a annoncé, jeudi à Abidjan, la création en Côte d’Ivoire d’une école militaire régionale dédiée à la lutte contre le terrorisme dont l’ouverture est prévue en juillet 2018.

«Je souhaite qu’avec la Côte d’ivoire, nous puissions avoir un partenariat tout particulier et appuyer ce pays pour créer une école régionale dédiée à la lutte contre le terrorisme», a affirmé Emmanuel Macron, lors d’un discours prononcé, à l’occasion du lancement des travaux de construction de la ligne de métro d’Abidjan, en marge du sommet UA-UE

«L’objectif c’est qu’en juillet prochain, nous puissions ouvrir cette école qui permettra de former des forces spéciales, non seulement pour la Côte d’Ivoire mais pour toute la région», a poursuivi le président français.

Il a, en outre, expliqué que «des forces spécialisées en intelligence, en intervention de combat et en lutte contre le terrorisme, serait en mesure non seulement de protéger la Côte d’ivoire mais toute la région ».

«Nous avons besoin de ce partenariat et ce partenariat régional sera constitué ici », a-t-il souligné, sans donner plus de précisions sur ce projet.

A l’instar de certains pays de la région d’Afrique de l’Ouest victimes de terrorisme, la Côte d’Ivoire a subi le 13 mars 2016, une attaque terroriste contre la station balnéaire de Grand Bassam. Le bilan de cette attaque s’est élevé à 19 morts.

Macron est actuellement en Côte d’Ivoire, où il participe depuis mercredi au sommet UA-UE. Il a été au Burkina Faso, mardi. Et il se rendra au Ghana, jeudi en fin de journée avant de regagner la France, vendredi.

Etiquette: ; ;