74 % des Français interrogés et 63 % des sympathisants de gauche estiment qu’il est possible que le Parti socialiste disparaisse du paysage politique français, révèle un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro, jeudi 30 novembre.

Ce pronostic est même partagé par 48 % des sympathisants socialistes. 23 % des personnes interrogées pensent que cette disparition sera « définitive », la moitié qu’elle ne sera que « temporaire ».

Autre enseignement de ce sondage : plus de la moitié (53 %) des sondés trouvent que le PS « n’est pas utile à la vie politique française ». 52 % estiment également que le PS « n’incarne pas bien les idées de gauche », 58 % qu’il n’a« pas de conviction profonde », 65 % qu’il n’est « pas proche des gens », 78 % qu’il ne s’est « pas adapté aux évolutions du monde », et, surtout, 79 % des Français trouvent qu’il n’est « pas rassembleur. »

Etiquette: ;