Le ton est monté. Il ne fallait pas chercher Jean-Luc Mélenchon sur le Venezuela. Interrogé par Laurence Debray, journaliste et d’origine vénézuelienne, le député s’est énervé.

Jean-Luc Mélenchon

«Je viens dans une émission nationale, je vais avoir peu de temps ici, et ce sera pour répondre a vos sottises et a vos argumentaires préfabriqués» a-t-il criqué ajoutant : «j’en ai par-dessus la tête de ce genre de numéros. Chaque fois que je vais quelque part, je me tape Venezuela. Il y en a ras-le-bol». «Allez faire votre propagande à l’ambassade ! (…) Vive les Etats-Unis ! A bas Venezuela ! Vivent les riches, à bas les pauvres !» a-t-il conclu en tournant le dos à l’invitée.

Для плеера требуется установить Flash Player

Etiquette: ;