La cheffe du service de presse de l’Union Européenne de Radio-Télévision, Claire Rainford, a parlé des conséquences du refus éventuel de la Russie de diffuser les Jeux Olympiques de l’année prochaine.

Rainford a avoué qu’elle craignait un éventuel refus de la Fédération de Russie de diffuser les Jeux Olympiques. Avant cela, la Russie a déclaré ouvertement que si le CIO n’autorisait pas l’équipe nationale avant les Jeux olympiques de Pyongchang, les chaînes de télévision refuseraient d’afficher les événements, a rapporté RIA Novosti.

Selon la cheffe du service de presse, cela peut sérieusement affecter la promotion des valeurs olympiques. Mais le plus important est ce que les « attentes des sponsors » seront violées. Cette situation ne peut convenir à l’UER, à cause de quoi le CIO mènera des négociations supplémentaires.

Actuellement, les détails du contrat avec le CIO et les éventuelles sanctions pour refus d’émissions pour la Russie n’ont pas encore été divulgués. Rainford a promis que bientôt l’affaire serait réglée aux intérêts du sport.

Etiquette: ; ; ;