Vous êtes sans emploi et parlez coréen? La Central Intelligence Agency des États-Unis vous attend. Sur fond de tensions avec la Corée du Nord, l’agence d’espionnage recherche des agents sachant parler le coréen, mais l’annonce d’embauche a fortement amusé les internautes.

«Vous parlez coréen? Êtes un citoyen américain diplômé? Intéressé par la sécurité nationale? Vos compétences sont utiles ici»: l’agence américaine d’espionnage, la CIA, a publié sur Twitter pour annoncer une vague de recrutement.

Désormais, l’agence recherche des employés qui savent parler le coréen. Selon le site de la CIA, l’«officier des langues étrangères» s’occuperait «des traductions et des interprétations et d’autres appuis linguistiques de haute qualité, exacts et opportuns pour les opérations clandestines».

«Les officiers des langues étrangères sont la clé du succès pour de nombreuses opérations de renseignement, de contre-espionnage, de cybersécurité et d’opérations secrètes», ajoute le site de l’agence.

Les candidats doivent avoir le coréen comme langue maternelle ou le parler très couramment. Outre les experts du coréen, l’agence recherche également des experts en d’autres langues, telles que l’arabe, le mandarin chinois, le dari/pachto, le persan/farsi et, bien entendu, le russe.

Une fois embauché, l’agent nouvellement recruté travaillera dans la capitale, à Washington, ou sera envoyé à l’étranger