Les Corses sont appelés aux urnes dimanche pour choisir les élus qui siègeront dans une nouvelle instance réunissant les deux conseils départementaux de l’île et la collectivité territoriale. Les nationalistes font figure de favoris.

Для плеера требуется установить Flash Player

À compter du 1er janvier, les Corses seront représentés par une toute nouvelle instance fusionnant les deux conseils départementaux existants et la région. Soixante-trois élus doivent être choisis par quelque 234 000 électeurs dès dimanche 3 décembre pour le premier tour de ces élections territoriales où les nationalistes sont bien partis pour l’emporter.

Sept listes sont en lice au premier tour. Le second aura lieu dimanche 10 décembre.

À la mi-journée, le taux de participation dans les 538 bureaux de vote ouverts jusqu’à 18h était de 17,52 %, selon le ministère de l’Intérieur. Un chiffre en deçà du score enregistré à la même heure – 20,94 % – lors des dernières élections territoriales en décembre 2015. La participation totale avait été de 59,88 % à l’issue du vote.

Selon un élu, les conditions météorologiques et les fortes chutes de neige « pénalisent la participation ». À la mi-journée, 2 900 foyers étaient encore privés d’électricité, principalement dans le centre de l’île, selon EDF.