L’unité d’élite des forces spéciales «Chasseurs à l’EI», qui fait partie du 5e corps d’armée, a mené une opération audacieuse à l’arrière des terroristes.

Profitant du fait qu’il n’y avait pas de ligne de front continue au sud de Deir ez-Zor, les hommes militaires syriens, entraînée par des instructeurs russes, ont pénétré sur le territoire contrôlé par les militants IG au nord de la ville d’Abu Kamal. Ce raid avait un but concret.

Selon les informations des personnes à l’arrière des djihadistes, il y avait l’emplacement d’un groupe de mercenaires étrangers de «l’État islamique», qui, au début d’octobre de cette année, avait saisi deux citoyens russes, Roman Zabolotny et Grigory Sourkanov.

Ayant reçu des informations de renseignement, les combattants de l’unité « Chasseurs à l’EI » ont fait un piège et ont tiré une bande de terroristes. L’opération a eu lieu le 4 décembre, après quoi les forces spéciales sont retournées en toute sécurité à la base. En conséquence, le commandant du groupe de bandits, impliqué dans la saisie de citoyens russes et de trois autres combattants, ont été élimins.

Etiquette: ;