Le Time Magazine publie le palmarès des prétendants au titre de Personnalité de l’année, qui comprend des sommités du monde politique, du cinéma et du monde des affaires.

La liste cite le Président américain Donald Trump, le fondateur et PDG d’Amazon, Jeff Bezos, la réalisatrice américaine Patty Jenkins dont le film Wonder Woman a pulvérisé plusieurs records au box-office, ainsi que le joueur de football américain Colin Kaepernick qui a refusé de se lever pendant l’exécution de l’hymne américain pour protester contre les violences policières aux États-Unis.

Parmi les hommes politiques, on retrouve le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, le président chinois Xi Jinping, le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, ainsi que le procureur du «dossier russe», Robert Mueller, ex-directeur du FBI. La liste cite également Donald Trump qui aurait refusé la proposition du magazine de devenir éventuellement Personnalité de l’année pour une deuxième fois.

L’édition inscrit sur la liste les Dreamers, les jeunes qui ont été introduits illégalement aux États-Unis par leurs parents. Le programme DACA les concernant a été annulé par Donald Trump. Il y a également le mouvement Me Too, qui a vu le jour après que le New York Times a publié les résultats de l’enquête sur le harcèlement sexuel du producteur Harvey Weinstein.

Le vainqueur sera annoncé le 6 décembre.

La Personnalité de l’année est définie par le Time Magazine tous les ans depuis 1927. Jusqu’en 1950, le titre est toujours revenu à des personnalités concrètes, mais par la suite, il a été attribué à des personnages abstraits. En URSS et en Russie, le titre a été décerné à Joseph Staline (à deux reprises), à Nikita Khrouchtchev, à Mikhaïl Gorbatchev, à Iouri Andropov et à Vladimir Poutine.

Etiquette: ;