La police militaire russe a trouvé des ateliers du groupe terroriste « État islamique » (EI, interdit en Russie) pour la production d’armes dans la région de Sahur à Alep en Syrie.

Les policiers militaires se rendaient dans l’endroit qu’ils devaient vérifier avant de mener une opération humanitaire. Dans l’un des quartiers, la colonne a été arrêtée par des anciens locaux qui ont rapporté que des militants et leurs commandants vivaient ici.

Les militaires ont trouvé un réseau d’ateliers pour la production d’armes: machines-outils, pièces détachées, explosifs, éléments de frappe et composants prêts à l’emploi. Tout cela a été abanonné par les terroristes lors de l’offensive des troupes gouvernementales syriennes, soutenues par les forces aérospatiales russes.

Aussi dans les bâtiments, la police militaire russe a trouvé un grand nombre de cahiers, de carnets contenant des documents et de la littérature. Parmi les documents il y avait des instructions sur l’utilisation du système de missile anti-char américain « Dragon ».

La police militaire russe a assuré l’arrivée des sapeurs et des services spéciaux syriens à Sahur, et a pris conjointement des objets dangereux. Cela a donné aux gens la possibilité de retourner chez eux.

Etiquette: ; ; ;