La cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini a appelé aujourd’hui les Palestiniens à la « retenue » dans leurs réactions à la reconnaissance attendue de Jérusalem comme capitale d’Israël par le président américain Donald Trump.

Lors d’une conversation téléphonique avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, Mme Mogherini a réitéré la « position ferme » de l’UE selon laquelle « le statut final de Jérusalem comme future capitale d’Israël et d’un Etat palestinien doit être réglée à travers des négociations qui répondent aux aspirations des deux parties », selon un communiqué.

Elle a également réaffirmé la détermination de l’Union européenne en faveur de « la reprise d’un véritable processus de paix conduisant à une solution à deux Etats », seule perspective à ses yeux « garantissant la paix et la sécurité à la fois pour les Palestiniens et les Israéliens ».

Un haut conseiller de Mahmoud Abbas, Nabil Chaath, a d’ores et déjà prévenu hier Donald Trump que toute reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem – occupée et annexée par Israël – comme capitale de l’Etat hébreu signifierait la fin de l’effort mené par l’administration américaine pour relancer le processus de paix, au point mort depuis 2014.

Dans son communiqué, la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères a exhorté les Palestiniens à réagir avec « retenue dans leurs réactions à l’annonce attendue », saluant l’engagement du président Abbas pour que les manifestations de protestation restent pacifiques.

Etiquette: ; ;