La Russie peut appliquer des sanctions personnelles contre les dirigeants de l’Agence mondiale antidopage (WADA).

Cette question sera discutée le 12 décembre lors d’une réunion spéciale du Conseil de la Fédération, rappporte l’édition « Izvestia » en référence aux sources.

« Nous savons que les représentants américains ont parlé à des diplomates étrangers et à des personnalités publiques, essayant littéralement de les utiliser contre nous. Les personnes qui ont promulgué cette décision n’ont rien à voir avec le sport, nous devons les amener à la lumière de Dieu. montrer clairement que cette décision ne concerne pas le sport », a confirmé Andrei Klimov, chef de la commission du Conseil de la Fédération pour la protection de la souveraineté des États et la prévention des ingérences dans les affaires intérieures.

Il a également noté que la plupart des chefs de l’agence sont des représentants des pays membres de l’OTAN. Ces pays tentent systématiquement de discréditer l’image de Moscou sur la scène internationale.

Etiquette: ; ; ;