Lorsque les Palestiniens qui étaient sortis dans les rues pour protester contre la décision de la Maison Blanche d’installer son Ambassade israélienne à Jérusalem, brûlaient les drapeaux des Etats-Unis, les personnages connu du monde arabe ont exprimé leurs sentiments.

Для плеера требуется установить Flash Player

Les dirigeants des pays arabes se sont prononcés contre la décision de Donald Trump et ont prévenu le président américain que cela allait détériorer leurs relations.

Roi de Jordanie Abdallah II : Ignorer les droits des Palestiniens musulmans et chrétiens à Jérusalem ne fera que mettre de l’huile sur le feu.

Le président iranien Hassan Rohani : Ils ne peuvent pas s’opposer aux sentiments et aux convictions du peuple. C’est un nouveau type d’aventurisme et d’arrogance mondiale de la part des Etats-Unis.

Sultan ben Salman, prince héritier de l’Arabie Saoudite : Le roi Salman a clairement exprimé sa position durant son entretien téléphonique avec le président Trump. La politique de l’Arabie saoudite ne changera jamais.

Feryad Rawendouri, ministre iralien de la culture : Nous avons prévenu les Etat-Unis que Jérusalem devait rester arabe. Nous les avons prévenus des conséquences qui découleraient d’une décision des Etats-Unis et du président Trump destructrice pour les relations entre les Etats-Unis et les nations arabes.

 

Etiquette: ;