L’ancien général est accusé d’avoir délibérément menti sur la teneur de ses échanges avec l’ambassadeur russe à Washington sous Barack Obama, Sergueï Kisliak. Il a été présenté à un juge ce vendredi où il a plaidé coupable.

L’ancien et éphémère conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, Michael Flynn, a été inculpé ce vendredi pour avoir menti aux enquêteurs dans le cadre de l’affaire russe, a annoncé la justice américaine. Le général Flynn, figure centrale de l’affaire, est accusé de ne pas avoir révélé la teneur de ses échanges avec l’ambassadeur russe à Washington sous la présidence de Barack Obama, Sergueï Kisliak.

Michael Flynn, ancien directeur du renseignement militaire américain, a été présenté à un juge à Washington à 10h30 (16h30 en France), où il a plaidé coupable. Cela semble indiquer qu’il est désormais disposé à coopérer avec les enquêteurs.