Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés aujourd’hui en Indonésie et en Malaisie pour protester contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël.

Les mesures de sécurité ont été renforcées autour des ambassades des Etats-Unis dans ces deux pays majoritairement musulmans. Devant la représentation diplomatique américaine à Kuala Lumpur, la capitale malaisienne, des manifestants ont scandé des slogans anti-américains et brûlé Trump en effigie.

Le ministre malaisien de la Jeunesse et des Sports, Khairy Jamaluddin, présent à la manifestation, a accusé le président américain d’avoir pris une décision « illégale ». « Jérusalem est un territoire occupé », a-t-il lancé.

En Indonésie, quelques centaines de personnes se sont rassemblées devant l’ambassade des Etats-Unis à Djakarta, la capitale. Certains brandissaient le drapeau palestinien et criaient « Allahou Akbar » (« Dieu est le plus grand »).

Au Pakistan, le principal parti islamiste, le Jamaat-e-Islami, a annoncé des manifestations dans les grandes villes du pays après la grande prière du aujourd’hui.

Etiquette: ; ;