Le policier, dans l’appartement duquel a été détenu M. Saakachvili, a déclaré qu’il pourrait être éliminé.

L’ex-chef de la direction principale de la police nationale pour la région de Lugansk, Youri Pokinboroda, a confirmé que le chef du « Mouvement des Forces Nouvelles » Mikhaïl Saakachvili était détenu dans son appartement et craint à présent qu’il puisse être liquidé maintenant. Il en écrit dans le réseau Facebook.

« Il n’a pas eu le temps de penser à l’endroit où l’emmener. Nous n’avons pas pu l’emmener à l’hôpital, nous l’avons amené chez moi et on lui a ensuite donné de l’aide médicale. Nous n’avons pu le garder en secret. Il y avait des nombre de personnes qui savaient qu’il était ici », a déclaré Pokinbroda.

Pokinboroda a également déclaré qu’il pourrait être liquidé et qu’il aurait été mieux dans le centre de détention d’avant jugement.
« Maintenant c’est la question de mon honneur : ils ne m’ont pas arrêté parce qu’ils veulent me culpabiliser, sachant que je vais chercher un traître, ils m’auront éliminé ». Je me serais senti mieux en prison préliminaire », écrit-il.

Etiquette: ; ;