Emmanuel Macron a appelé ce dimanche le premier ministre isréalien Benyamin Nétanyahou à « des gestes courageux envers les Palestiniens » pour « sortir de l’impasse » de la crise Israélo-Palestinienne.

« J’ai invité le premier ministre à mener des gestes courageux envers les Palestiniens pour sortir de l’impasse actuelle », a déclaré le président français, tout en « condamnant avec la plus grande clarté toutes les formes d’attaques des dernières heures et jours contre Israël ».

Le chef de l’État a reçu l’Israélien ce dimanche à l’Elysée quelques jours après la reconaissance unilatérale de Jérusalem comme capitale d’Israël par Donald Trump.

Emmanuel Macron a en outre condamné « toutes les formes d’attaques » contre Israël ces « derniers jours ».

Dans son propos, Benyamin Nétanyahou a réaffirmé que « Jérusalem était la capitale d’Israël, et du peuple juif et pas d’un autre peuple ». « La paix pourra progresser si les Palestiniens reconnaissent la réalité de Jérusalem comme capitale d’Israël », a-t-il affirmé. Il a ajouté : « Si le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas veut la paix, qu’il vienne s’asseoir et qu’il vienne négocier avec Israël ». Le premier ministre israélien a en outre accusé le président turc Erdogan de bombarder les Kurdes et d’aider les terroristes.

Etiquette: