Le Premier ministre israélien s’en est pris au double standard des pays européens qui critiquent la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale de l’État hébreu tout en gardant le silence sur les tirs de roquettes sur son territoire depuis la bande de Gaza.

À la veille de son départ pour Paris, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a accusé les pays européens d’appliquer une politique de deux poids deux mesures, en critiquant la reconnaissance de Jérusalem comme capitale israélienne par Donald Trumptout en ignorant les tirs de roquettes sur des villes israéliennes depuis la bande de Gaza.

«J’accorde une grande importance à l’Europe, je respecte l’Europe, mais je ne suis pas prêt à accepter son deux poids deux mesures: j’entends des voix venant de là dénonçant la déclaration historique du Président Trump, mais je n’ai pas entendu un seul mot blâmant les tirs de roquettes contre Israël qui l’ont suivie ou contre les provocations dégoûtantes à notre encontre», a relevé M. Netanyahu cité par sa chancellerie.

Son déplacement en Europe est la première visite à l’étranger depuis le 6 décembre, date à laquelle le locataire de la Maison-Blanche a fait sa déclaration sur le statut de Jérusalem.

«Je pars pour Paris et Bruxelles. À Paris, je rencontrerai mon ami le président français, Emmanuel Macron, puis à Bruxelles je participerai à une rencontre importante avec les ministres des Affaires étrangères des États européens. Ces 22 dernières années, aucun Premier ministre israélien n’a participé à de telles rencontres, je ne suis pas prêt à accepter cette hypocrisie et je présenterai la vérité d’Israël lors de ce forum important de la même façon qu’ailleurs: sans peur et la tête haute», a-t-il poursuivi.

Les tirs de roquettes contre Israël depuis la bande de Gaza ont repris après une pause d’environ trois mois suite à la décision de Donald Trump de transférer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem de reconnaitre cette dernière ville comme capitale de l’État hébreu.

Jeudi 7 décembre, deux roquettes sont tombées dans l’enclave palestinienne et les débris d’une troisième ont été découverts sur le territoire israélien.

Vendredi 8 décembre, des radicaux palestiniens ont tiré depuis Gaza au moins trois projectiles dont un a touché la ville de Sderot et un autre a été intercepté par le système antiaérien Dôme de fer. L’armée israélienne a riposté par des tirs sur des positions du Hamas dans la bande de Gaza, tuant deux Palestiniens et en blessant environ 30 autres.Israël avait proclamé Jérusalem, y compris Jérusalem-est et le centre historique de la ville, comme étant sa «capitale éternelle et indivisible», une décision qui n’a pas été reconnue par la communauté internationale. Le statut de la ville est l’un des problèmes-clés du processus de paix au Proche-Orient. Toutes les ambassades étrangères en Israël se trouvent à Tel-Aviv.

Etiquette: ; ; ;