Le tribunal suprême électoral (TSE) a confirmé dimanche une légère avance du président sortant Juan Orlando Hernandez sur son adversaire de gauche Salvador Nasralla à l’issue d’un recomptage partiel des voix de l’élection présidentielle du 26 novembre au Honduras.

Le président du tribunal, David Matamoros, a indiqué que le « résultat est conforme » à celui obtenu auparavant donnant une avance de 1,6 point à M. Hernandez après le recomptage de quelques 4.753 urnes aux bulletins de votes contestés.