Le Club des prisonniers palestiniens (non-gouvernemental) a annoncé dimanche, que l’armée israélienne a arrêté 150 Palestiniens en Cisjordanie (y compris Jérusalem)

depuis l’annonce par le président américain Donald Trump de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël et le transfert de l’ambassade de son pays à la ville Sainte.

Dans un communiqué, le Club des prisonniers palestiniens a précisé que le plus grand nombre d’arrestations a eu lieu à Jérusalem : 40 Palestiniens, dont quatre femmes relâchées plus tard.

Le communiqué a ajouté que l’armée israélienne a arrêté, dans la province d’al-Khalil [Hébron] dans le sud de la Cisjordanie, 30 Palestiniens, dont une femme blessée.

Le reste des prisonniers ont été arrêtés dans les différentes provinces de la Cisjordanie, selon la même source.

Depuis jeudi, des milliers de Palestiniens manifestent en Cisjordanie et à Gaza, contre l’annonce faite mercredi par le président américain Donald Trump sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Etiquette: ; ;