Il n’y aura pas de paix sans un État de Palestine indépendant, a déclaré l’ambassadeur de Palestine à Ankara, Faed Moustafa.

Une manifestation appelée «Jérusalem appartient à l’Islam» a été observée dimanche à Istanbul, sur l’appel lancé par le Parti Saadet.

Lors de la manifestation soutenue par plusieurs organisations de la société civile, les participants ont condamné la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne.

L’ambassadeur s’est exprimé durant le rassemblement, affirmant que cette décision encouragera les extrémistes.

«Il n’y aura pas de paix sans un État de Palestine indépendant, a déclaré Moustafa. Un État de Palestine n’est pas possible sans Jérusalem pour capitale. Ôh Trump, avec cette décision, tu auras jeté les bases pour davantage d’oppression des Palestiniens.»

Moustafa a remercié les participants pour leur approche déterminée au côté de son pays.

«Jérusalem n’a jamais été la capitale d’Israël, c’est un lieu saint de la planète, a poursuivi l’ambassadeur. Israël l’a occupé par force.»

Faed Moustafa a fait remarquer qu’Israël n’est pas du tout un pays démocratique, comme le considèrent les États-Unis.

«Cette décision sera une nouvelle tache noire dans l’Histoire du sionisme, a-t-il martelé. Jérusalem ne sera jamais le centre des conflits. Voici le centenaire de l’occupation de Jérusalem qui a commencé en 1917. Un siècle écoulé avec détermination et lutte. Notre peuple a donné de nombreux martyrs et blessés dans cette période. Des millions de nos frères vivent en exil. Ils continuent de résister.»

Moustafa a remercié la Turquie et le président Recep Tayyip Erdogan pour leur soutien, assurant que le peuple palestinien ne renoncera jamais à la résistance.

Etiquette: ; ; ;