Le 11 décembre, le président russe, Vladimir Poutine, s’est rendu à la capitale turque Ankara, pour discuter des questions bilatérales et régionales.

Selon le porte-parole de la Présidence turque, Ibrahim Kalin, la visite de Poutine intervient à l’invitation de son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan.

Il est prévu que les deux dirigeants discutent des relations bilatérales et des questions internationales et régionales, en particulier des derniers développements concernant la ville de Jérusalem, et la situation en Syrie.

Il faut noter que la dernière rencontre de deux présidents a eu lieu au cours du Sommet tripartite de Sotchi, avec la présence de leur homologue iranien Hasan Rohani.

Un autre sujet de négociation avec Erdogan sera la situation autour de Jérusalem. Le 7 décembre, au cours de la conversation téléphonique les Présidents de la Russie et la Turquie ont exprimé leur grave préoccupation face à la décision des États-Unis sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël et l’annonce des plans de transfert de Tel-Aviv, l’ambassade américaine, et ont également noté l’irrecevabilité d’une nouvelle escalade des tensions dans la région.

La coopération économique entre la Russie et la Turquie figure également à l’ordre du jour de la prochaine réunion.
«Au cours des entretiens avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan discutera des questions d’actualité de la coopération bilatérale, tout d’abord, la mise en œuvre de grands projets communs dans le secteur de l’énergie », a annoncé le service de presse du Kremlin.

 

Etiquette: ;