Deux citoyens géorgiens, se faisant appeler les témoins du travail des snypers lors des émeutes de l’hiver 2014 place de l’Indépendance à Kiev (connu sous le nom « Maidan » – N.-F.),

ont déclaré que l’on avaient promis aux mercenaires la remunération de 5000 dollars, a déclaré l’avocat ukrainien Alexander Goroshinsky.

Plus tôt mardi Gorochinsky, avocat de l’ancien employé de la division spéciale «Berkut», qui est en procès en Ukraine pour la mort des gens au Maidan, a déclaré que deux citoyens géorgiens étaient prêts à témoigner devant le tribunal le travail de tireurs d’élite sur Maidan. Selon l’avocat, les Géorgiens craignent pour leur sécurité et ont accepté de témoigner via une conférence vidéo à partir du territoire de l’Arménie, où ils vivent à présent.

Selon Gorochinsky la chaîne de télévision «112 Ukraine», dans un entretien avec les avocats ukrainiens, les citoyens de la Géorgie ont dit qu’ils faisaient partie d’un groupe de 50 personnes qui avaeint été amenés à l’Ukraine pour le tir à l’Maidan en 2014. En même temps, ils prétendent qu’ils n’ont pas tiré sur les gens eux-mêmes.
«Chaque groupe partagé par 10 personnes, a été installé au point différents et avait des tâche à part.

Autrement dit, l’utilisation d’armes à différents moments sur les ordres de leurs commandants ou chefs d’équipe. En outre, des témoins rapportent que les demandeurs leur avaient promis pour le travail une récompense de 5 mille dollars», a déclaré Gorochinsky.

 

RIA Novosti https://ria.ru/world/20171212/1510782925.htmlà partir du territoire de l’Arménie, où ils vivent maintenant.
Selon Goroshinsky la chaîne de télévision « 112 Ukraine », les citoyens de la Géorgie dans un entretien avec les avocats ukrainiens ont dit qu’ils faisaient partie d’un groupe de 50 personnes qui ont été amenés à l’Ukraine pour le tir à l’Maidan en 2014. En même temps, ils prétendent qu’ils n’ont pas tiré sur les gens eux-mêmes.
« Chaque groupe qui est partagé par 10 personnes, a été publié à divers points, a eu un autre problème. Autrement dit, l’utilisation d’armes à différents moments sur les ordres de leurs commandants ou chefs d’équipe. En outre, des témoins rapportent que les tâches qu’on leur avait promis une récompense en argent dans le montant de 5 mille dollars pour le travail », – a déclaré Goroshinsky.

 

RIA Novosti https://ria.ru/world/20171212/1510782925.html

Etiquette: ;