La Ville de Paris va engager des démarches à l’international pour créer un « Observatoire des maires en danger » dans le monde, avec l’objectif d’un statut protecteur de ces élus « garants de la démocratie locale ».

Les maires deviennent « de plus en plus des cibles de régimes autoritaires ou à dérives autoritaires », a indiqué devant le Conseil de Paris Patrick Klugman, adjoint en charge des relations internationales de la maire de Paris Anne Hidalgo. « Garants de la démocratie locale, ils doivent être protégés en tant que tel », a ajouté l’élu en présentant le projet, accepté à l’unanimité.

Cet Observatoire, à mettre en partenariat avec les réseaux de villes, les institutions européennes, etc, « aura pour vocation d’assurer la veille des atteintes aux élus locaux et la protection de leurs droits », selon la Ville.

Paris a rappelé l’exemple de maires emprisonnés, assignés à résidence, révoqués, au Sénégal, au Venezuela, en Moldavie ou en Turquie.

Etiquette: ;