Les Etats-Unis vont fournir au Liban ses premiers hélicoptères d’attaque pour lui permettre de renforcer la protection de ses frontières et faire face aux groupes djihadistes, ont indiqué mercredi des responsables américains à Beyrouth.

L’annonce a été faite lors d’une visite au Liban du général Joseph Votel, commandant en chef des forces américaines au Moyen-Orient, qui a rencontré mercredi le Premier ministre Saad Hariri, le ministre de la Défense Yaacoub al-Sarraf, et le chef de l’armée, le général Joseph Aoun.

Le département américain de la Défense fournira au Liban six hélicoptères d’attaque légers MD530G, ainsi que six nouveaux drones Scan Eagle, des outils de vision nocturne et autres équipements, a indiqué l’ambassadeur des Etats-Unis, Elizabeth Richard, en parlant également de sessions de formation. Selon elle, ce programme d’aides, d’une valeur de 120 millions de dollars, « permettra à l’armée de renforcer ses opérations de sécurité et de contreterrorisme à la frontière ».

Le Liban partage avec la Syrie une frontière de 330 km, traversant notamment un terrain accidenté où des djihadistes, dont des membres du groupe Etat islamique (EI), s’étaient longtemps retranchés avant d’être chassés il y a quelques mois par l’armée libanaise et le mouvement armé Hezbollah. L’armée libanaise a depuis renforcé sa présence à la frontière.

C’est la première fois que l’armée libanaise reçoit des hélicoptères d’attaque, a souligné à l’AFP Aram Nerguizian, du Center for Strategic and International Studies basé aux Etat-Unis. L’armée, a-t-il souligné, avait besoin d’appareils capables de toucher une cible avec précision, de collecter des renseignements et d’effectuer des missions de reconnaissance. Elle « cherchait également un système pouvant opérer en altitude », a-t-il expliqué à l’AFP. « Le MD530G est censé répondre à ces caractéristiques ».

Les Etats-Unis ont fourni au Liban au cours de la décennie écoulée une assistance militaire d’une valeur de plusieurs centaines de millions de dollars. En 2017 seulement, les Etats-Unis ont annoncé qu’ils fourniraient au Liban six appareils d’attaque légers A-29 Super Tucano ainsi que 32 véhicules de combat d’infanterie M2A2 Bradleys.

Etiquette: ;