Vladimir Poutine a jugé jeudi que les accusations d’ingérence russe dans la présidentielle américaine de 2016 avaient été « inventées » par les adversaires de Donald Trump pour le « délégitimer », assurant que les contacts avec des équipes de candidats relevaient de la « pratique habituelle ».

« Tout cela a été inventé par des gens qui se trouvent dans l’opposition à Trump pour délégitimer son travail », a déclaré le président russe lors de sa conférence de presse annuelle.

Etiquette: ;