Cet accord de gouvernement ouvre les portes de la chancellerie au jeune dirigeant chrétien-démocrate et signe un retour de l’extrême droite au gouvernement autrichien.

Le conservateur Sebastian Kurz et le Parti de la liberté d’Autriche (FPÖ) ont annoncé vendredi avoir scellé un accord de coalition ouvrant les portes de la chancellerie au jeune dirigeant chrétien-démocrate et signant un retour de l’extrême droite au gouvernement autrichien.

«  Nous sommes parvenus à un accord de gouvernement pour les cinq prochaines années  », a annoncé M. Kurz, qui s’exprimait aux côtés du chef du FPÖ, Heinz-Christian Strache, à l’issue d’une dernière journée de négociations. Celles-ci avaient été engagées à l’issue des législatives anticipées du 15 octobre remportées par le parti conservateur ÖVP.

Etiquette: