Le milliardaire canadien Barry Sherman, fondateur du groupe pharmaceutique Apotex et une des personnes les plus riches du Canada, a été retrouvé mort avec son épouse dans leur luxueux appartement de Toronto, a confirmé l’entreprise, après que la police eut annoncé deux décès « suspects ».

Les corps de M. Sherman et de sa femme Honey avaient été découverts vendredi vers midi par la police dans leur maison du quartier de Bayview Avenue et Old Colony Road, après un appel pour une urgence médicale. La police avait qualifié les décès de « suspects » mais n’avait pas divulgué l’identité des victimes. Les médias ont toutefois affirmé qu’aucun suspect n’était recherché dans le cadre de l’enquête. « Nous avons reçu l’information tragique du décès inattendu de Barry et Honey Sherman », a tweeté Apotex.

Cette entreprise, qui s’est fait un nom grâce à la production de médicaments génériques et emploie plus de 11.000 personnes dans le monde, avait été fondée en 1974 par Barry Sherman. L’élite politique canadienne a exprimé sa tristesse après l’annonce de la mort de ces deux personnalités. Le Premier ministre Justin Trudeau s’est dit « attristé » et a salué sur Twitter « leur vision et leur esprit ».

Le couple était connu pour sa philanthropie. La sénatrice Linda Frum s’est dite « anéantie », deux semaines après avoir remis la médaille du Sénat au couple, « un des plus aimables et appréciés de la communauté juive du Canada. » Ils étaient « des gens remarquables », a déclaré Bob Rae, ancien Premier ministre de la province de l’Ontario, où se trouve Toronto. « Toujours sous le choc de cette terrible nouvelle », a-t-il écrit sur Twitter. Selon les médias canadiens, les Sherman avaient récemment mis leur maison en vente, pour un prix avoisinant les sept millions de dollars canadiens (4,6 millions d’euros). D’après le magazine Forbes, Barry Sherman était un des hommes les plus riches du Canada, avec une fortune de trois milliards de dollars.

Etiquette: