Au cours des dernières années, 960 personnes ont quitté l’Allemagne pour se battre aux côtés des extrémistes.

Une cinquantaine de femmes-islamistes sont retournés en Allemagne depuis les régions de combat en Irak et en Syrie, a indiqué la réponse du gouvernement allemand à la demande de la faction de gauche.

Il est à noter qu’en général, 960 personnes avaient quitté l’Allemagne pour se battre du côté des extrémistes dans les zones d’opérations militaires ces dernières années.

« Environ un tiers de ceux qui sont partis sont à présent de retour en Allemagne, dont plus de 15 % sont des femmes », a ajouté le ministère allemand des Affaires étrangères.
En même temps, il est rapporté que les affaires de terrorisme contre les femmes islamistes allemandes qui étaient retournées en Allemagne sont rarement ouvertes. Jusqu’à présent, seuls deux cas contre des femmes revenant de Syrie ou d’Irak sont connus.

Etiquette: ; ;