Le président des Philippines, Rodrigo Duterte, a annoncé mercredi le cessez-le-feu unilatéral de la part des troupes gouvernementales pour les fêtes de Noël. Le chef de l’Etat attend le même pas de la part du groupe d’insurgés communiste « Nouvelle Armée du Peuple  » (ANI), avec laquelle l’armée philippine se bat, a rapporté Reuters.

Selon Duterte, les troupes gouvernementales ne participeront pas aux opérations offensives du 24 décembre au 2 janvier pour «réduire la peur des gens à Noël». Les autorités espèrent que les rebelles « feront également ce geste de bonne volonté ».

Dans la soirée de mardi, le président a déclaré qu’il voulait que les gens passent les vacances « sans stress ».

« Je ne veux pas mettre trop de pression sur les gens qui souffrent déjà », a-t-il souligné.

 

Etiquette: