Le Conseil de sécurité a adopté aujourd’hui à l’unanimité, grâce au soutien de la Chine, une résolution imposant de nouvelles sanctions à la Corée du Nord en particulier des restrictions aux importations de pétrole, crucial à ses programmes de missiles et nucléaire.

Le Conseil a donné son feu vert à ce texte proposé jeudi par les Etats-Unis, qui ordonne également le rapatriement dans leur pays des Nord-Coréens envoyés travailler à l’étranger pour rapporter des devises au régime de Kim Jong-Un.