La Russie a accusé samedi les Etats-Unis de favoriser l’apparition d’un « nouveau bain de sang » dans l’est de l’Ukraine, après le renforcement annoncé par Washington des capacités défensives de Kiev.

Cette déclaration intervient au moment où une nouvelle trêve est entrée en vigueur samedi à minuit dans cette région ukrainienne en proie à un conflit armé entre les forces de Kiev et les séparatistes prorusses, en vue des fêtes de la fin de l’année.

« Aujourd’hui, les Etats-Unis entraînent (les autorités ukrainiennes) vers un nouveau bain de sang », a affirmé dans un communiqué un vice-ministre des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

« Les armes américaines peuvent provoquer de nouvelles victimes chez notre voisin », s’est-il alarmé.

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi qu’ils allaient muscler leur aide à l’Ukraine en matière de défense, afin que Kiev puisse assurer la « souveraineté » de son territoire et « bâtir sa défense sur le long terme ».

M. Riabkov les a accusés de « franchir une ligne » et d’encourager une reprise du conflit dans la région du Donbass, dans l’est de l’Ukraine.

« Les revanchards de Kiev tirent tous les jours dans le Donbass, ils ne veulent pas mener de négociations de paix et rêvent de faire disparaître la population indocile », a-t-il estimé.

« Et les Etats-Unis ont décidé de leur donner des armes pour le faire », a ajouté M. Riabkov.

La décision des Etats-Unis saperait les efforts pour parvenir à un règlement politique pour l’Ukraine, a affirmé pour sa part un autre vice-ministre russe des Affaires étrangères, Grigori Karassine.

« Cette décision sape le travail de mise en ?uvre des accords de Minsk de 2015 », a déclaré M. Karassine à l’agence de presse russe TASS, faisant référence à l’accord de paix négocié avec la médiation de la France, de l’Allemagne et de la Russie.

Il a réitéré la position de la Russie selon laquelle les autorités ukrainiennes devraient négocier avec les rebelles via un « dialogue honnête et direct ».

« Il n’y a pas d’autre moyen de résoudre le conflit intérieur ukrainien », a-t-il dit.

Selon la chaîne ABC, citant quatre responsables du Département d’Etat américain, les Etats-Unis ont notamment prévu de fournir à l’Ukraine des missiles anti-char, incluant probablement le système avancé Javelin.