Washington a finalement décidé de livrer à l’Ukraine des lance-missiles antichar pour un montant de 47 millions de dollars, selon les médias américains.

L’administration du Président Trump a approuvé un projet de livraison à l’Ukrained’armes létales, dont des missiles antichar Javelin, annonce l’agence Associated Press se référant à des fonctionnaires américains.

Auparavant, la chaîne télévisée ABC News, se référant à ses sources au département d’État, a annoncé que Trump souhaitait approuver la livraison de lance-missiles antichar à l’Ukraine. Selon les sources, il s’agit de livrer 210 missiles et 35 lance-missiles pour la somme de 47 millions de dollars.

Après une approbation formelle du Président, le projet sera soumis au Congrès qui devrait l’examiner au bout d’un mois et le soumettre à l’approbation du département d’État.

Vendredi, la porte-parole du département d’État Heather Nauert a annoncé que Washington avait décidé de livrer des armes défensives à l’Ukraine pour assurer la protection de son intégrité territoriale et de sa souveraineté.

«Les États-Unis ont décidé de livrer à l’Ukraine des possibilités défensives renforcées dans le cadre de nos efforts visant à l’aider à développer ses capacités défensives, protéger sa souveraineté et son intégrité territoriale, ainsi que pour parer de futures agressions», indique la déclaration de Mme Nauert dont Sputnik a obtenu copie.

La déclaration souligne également que le soutien de l’Ukraine «porte un caractère exclusivement défensif».

«L’Ukraine est un État souverain qui a le droit de se défendre», souligne la diplomatie américaine.

Kiev cherche depuis trois ans à obtenir des armes létales des États-Unis. Actuellement, l’aide militaire de Washington se limite, officiellement, à la fourniture d’uniforme, d’équipements et à la formation des soldats de la Garde nationale ukrainienne.

Etiquette: ; ;